Mon parcours

Qui est Super Fivette ? Présentation

super fivette pma envie bebe

Super Fivette et Super Chéri veulent Super Bébé

Une présentation plus détaillée s’impose : je suis une Super Fivette de 28 ans, en couple depuis 10 ans avec mon chéri qui a 30 ans (je l’appellerai Super chéri sur mon blog) et nous essayons d’avoir un bébé, et je dirais même un Super Bébé, depuis janvier 2017.

10 ans d’amour et plein de projets

Nous avons « grandi » ensemble et avancé, main dans la main, vers le monde pas toujours rose des adultes… Nous sommes fiancés depuis 2012, pacsés depuis 2016 et avons acheté notre maison, notre cocon, en 2017. Fonder notre famille est la « suite logique » mais surtout un véritable désir, celui de voir naître le fruit de notre amour. Nous avons déjà tant de merveilleux souvenirs ensemble et avec nos proches et nous savons que le meilleur reste à venir.

Décembre 2017 : le verdict de la PMA tombe…

Mais en décembre 2017, les mots « infertilité », « procréation médicalement assistée », « insémination artificielle », « fécondation in vitro »… nous sont tombés dessus. Super chéri est OATS sévère à modéré (oligoasthénotératospermie*), nous devons donc passer par la PMA pour faire un bébé. Rien n’est impossible, je pourrais très bien tomber enceinte naturellement, un jour, peut-être… Mais nous ne voulons pas attendre quelque chose qui n’arrivera peut-être jamais.

Je vais vous raconter ici le parcours de la PMA que l’on peut qualifier de parcours du combattant et qui nous mènera, je l’espère de tout mon cœur, au plus grand des bonheurs. Nous traversons ce parcours plus soudés que jamais même si la femme et l’homme le vivent différemment.

Nous sommes toutes des Supers Fivettes et Supers Pmettes !

Je voudrais dire à toutes les femmes qui doivent passer par la PMA pour avoir un bébé que nous sommes toutes des Supers Fivettes et nos chéris sont tous des Supers Chéris. Il faut être fort(e), courageux/courageuse et déterminé(e) pour surmonter cette épreuve. Comme me le dit ma maman, il faut avancer en gardant notre objectif en tête : devenir parents.

*L’oligoasthénotératospermie (ou OATS) est, dans les cas d’infertilité masculine, la présence d’une combinaison d’anomalies des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes sont en quantité insuffisante dans le sperme (oligospermie), présentent une mobilité réduite (asthénospermie) et sont malformés (tératospermie).

 

4 réflexions au sujet de “Qui est Super Fivette ? Présentation”

  1. Bonjour à toi alors tout d’abord merci pour ton histoire c’est parfois surprenant de pouvoir se voir dans les autres histoires on pas la même façon de la racontée alors si me le permet je vais te raconter la mienne moins en détail mais peut être tout autant surprenant…

    Pendant que le mois d’août continuait à son plein de se montré, nous débutions notre premier TEC de la précédente FIV en cycle naturel. La première FIV régulière n’ayant pas été un très grand succès, c’est avec beaucoup de réserves que nous avons amorcé le traitement, et ce, une journée à la fois. Nous avons derrière nous déjà plus de trois années de tentatives et de déceptions et le transfert frais d’un embryon de jour 2 est venu s’ajouté à notre parcours celui de 5 inséminations négatives. À chaque étape de ce nouveau protocole, nous avons retenu notre souffle, espérant seulement faire encore un pas de plus, franchissant les épreuves à un rythme accéléré. Finalement , contre toute attente, tout pandora joyas s’est parfaitement déroulé! 16 petits jours d’injections, puis la ponction que je redoutais tant et qui s’est avéré vraiment pas si terrible finalement sur le moment mais où la douleur à pris le dessus le lendemain, mais si c’est pour un bien alors je suis prête à me sacrifier, nous avons pu récolter 5 ovules. Nous avons ensuite dû attendre l’appel de l’embryologiste et avons crains que la fécondation n’ai pas eu lieu, mais non, tout s’est parfaitement passé encore ici. 2 beaux embryons, (grâce a la icsi) c’est peu mais on m’a toujours dit quantité ne veut pas dire qualité. Puis, finalement nous avons eu le transfert d’une d’une de nos 2 bulles d’amour.

    Nous avons pu voir sur l’écran notre bel embryon de quatre cellules, développé normalement. Une petite bulle d’espoir qui grandit dans nos cœurs. C’est un peu étrange d’avoir accès à cette image; l’ébauche d’un être qui pourrait changer notre vie. Il n’existe pas, car comment pourrait-on clamer l’existence d’une chose si minuscule, mais est tellement présent en même temps, cet embryon qui contient déjà notre patrimoine génétique à nous deux… Nos deux identités, ces gènes légués par nos ancêtres et fusionnés en une seule entité. Une bulle magique pleine de promesses et garante d’un futur, si petite et si fragile qu’a tout moment un souffle risque de le dissiper et avec lui nos rêves et nos espoirs. Cette bulle de vie grandit présentement en moi, enfin je l’espère. Je suis ambivalente quand a mes émotions, ne sachant sur quel pied danser. Je souhaite laisser le temps s’écouler calmement, en attendant le verdict, mais la présence de ces quatre cellules m’a redonné une vague d’espoir. Si ce traitement échoue, il y en aura certainement d’autres. Je crois que nous avons enfin trouvé une formule gagnante, alors cela m’encourage à continuer. Si c’est un échec, ce ne sera que partie remise et je profiterai d’abord de l’été car c’est en Grèce que tout va se jouer pour nous. Si c’est un succès, je serai la personne la plus heureuse car dans mon cœur mes quatre bulles d’espoir on déjà une place de choix. A ce moment je suis partagée entre espoir et peur mais je me sens vide je sens peu à peu cet espoir qui se dissimule. A ce stade il est évident de faire un test, ce fameux test que tu rêve de voir apparaître 2 lignes, celui dont tu n’en connais même pas la couleur. Évidemment c’est négatif je ne vous raconte pas le déni, la colère et les pleurs. Ce moment où quand les larmes coulent, elles ont du mal de s’arrêter. Heureusement un nouvel espoir renaît celui qui nous dit que notre 2eme merveille a bien été congelé celui à qui j’ai pensé pendant 2 semaines ayant le sentiment de l’avoir abandonné! Je repars à zéro cette fois en me disant c’est la bonne, attendre 2 semaines à nouveau échographies, prise de sang 1x, 2x, 3x, 4x j’en ai marre mais je pense à ma bulle d’amour en espérant très fort que nous serons enfin des parents comblés. Nous allons encore vivre ce grand moment d’émotion celui où nous verrons le mélange de notre amour de nos propres yeux sur un écran, un moment que nous 2 seuls peuvons comprendre. Mais avant cette étape la plus dure et insoutenable c’est que notre mini nous doit survive à la décongélation c’est moralement difficile. En attendant on parle de nos 4 cellules d’espoir et en attendant la nouvelle je prie tout ce que je peux en profitant de mon chéri celui qui subit aussi mais préfère me conforté juste l’homme de ma vie! Après cette patience tous ces rdv échographiques et les prises de sang le moment fatidique ou je reçois l’appel que j’aurais préféré éviter, mon 2 ème espoir vient de s’envolé, ma bulle d’amour n’aura pas l’occasion d’être au chaud et nous laisser ainsi la chance d’être parents. Nous sommes déçues de tout le déroulement de cette 1 ère fiv, un échec du début à la fin! Mais on a pas encore dit notre dernier mot, on fera à nouveau des bulles d’espoir cette fois des warriors plus forts que jamais… En espérant à chaque moment mettre fin à toute cette tristesse et y ajouter du bonheur dans nos coeurs.

    J'aime

    1. Merci d’avoir pris le temps de me lire et de me raconter à ton tour ton histoire ! Je suis touchée et peinée pour toi, tu as déjà un long parcours. Cela a été très étrange pour moi aussi de voir cet embryon dans mon utérus sur l’échographie lors de ma 1ère fiv… On se dit ça y est il y a enfin un embryon, un futur bébé, dans mon bidou, mais pour combien de temps ? En plus ils nous ont donné l’échographie de cet embryon… Elle est aujourd’hui rangée dans notre classeur de PMA aux côtés de tous les examens, les bilans, les courriers de l’hôpital, convocations etc… Comme un lointain souvenir ou quelque chose qui n’aurait en fait jamais existé. J’y croyais vraiment juste après mon 1er transfert… Et d’un coup j’ai ressenti ce vide dont tu parles si bien, cet espoir qui s’envolait, comme si au fond de moi je savais déjà que je n’étais pas enceinte, que cette fiv avait été un échec… et pourtant j’ai quand même souffert quand j’ai fait le 1er puis le 2ème test de grossesse, tous les deux négatifs… Comme toi, je surfe chaque jour entre l’espoir et l’envie d’y croire et la peur d’un nouvel échec. Je te souhaite de tout coeur que ta 2ème fiv soit la bonne !!! Garde toujours cette bulle d’espoir, garde en tête ton objectif de devenir maman car c’est ce qui nous donne la force de traverser le parcours de pma, les traitements, l’ascenseur émotionnel etc… On est fortes, par la force des choses.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.