Mon parcours

La course… vers la FIV !

Le moral remonte, avec un « plan » clair et précis

super fivette pma motivation reussiteAprès notre premier rdv au centre de PMA de Poissy en mars, je retrouve assez vite le moral, je me sens bien accompagnée, en confiance car je sais dans quelle direction nous allons. Nous avons enfin un « plan », nous avançons vers notre objectif. Je retrouve aussi un peu confiance en moi. La confiance en soi en prend un coup pendant le parcours de PMA et pourtant on en a tellement besoin… Pour moi ça s’est vite traduit par un mal-être. Je détestais mon corps, un corps de femme pourtant incapable de donner la vie. Je me sentais coupable de ne pas pouvoir tomber enceinte comme « toutes les femmes »… J’en voulais à ce corps de me priver de ce bonheur. De tout compliquer. J’avais aussi peur des effets secondaires du traitement de stimulation ovarienne. Peur de prendre du poids, peut-être beaucoup de poids, avant même d’être enceinte… Et sans certitude que cela aboutisse à une grossesse. J’ai donc décidé, dans mon élan d’optimisme, de reprendre la course pour perdre un peu de poids avant le premier essai de FIV et aussi pour retrouver un mental d’acier et me sentir forte pour notre combat. Il n’existe pas de meilleure motivation que celle de faire un bébé !

Reprise de la course à pieds et rééquilibrage alimentaire : – 7 kg sur la balance ! 

super fivette pma sport course motivationJe me suis donc fixé un objectif , celui de perdre 5 kg avant mon traitement. Non pas qu’on m’ait demandé de maigrir au centre de PMA. C’était ma décision, ma volonté, pour mon bien-être. Je faisais 60 kg pour 1m59 début avril. J’avais perdu un peu de poids quelques mois auparavant mais repris quelques kilos pendant l’hiver (bizarre ?!). Pour la petite histoire, je ne suis pas du tout sportive à la base… Je n’ai jamais pratiqué de sport pendant mon enfance ou mon adolescence et mes profs d’EPS au collège et au lycée devaient me détester. 

J’ai pourtant débuté la course en 2015 quand ma chère et tendre diététicienne, consultée lorsque j’ai atteint mon poids maximal de 68 ou 69 kg (oubli volontaire?), m’a dit que je n’arriverais pas à perdre du poids durablement sans pratiquer de sport. Comme la course me semblait être le sport le plus « accessible » et que j’avais un ami qui était passionné, je lui ai demandé de me coacher pour enfin me lancer… J’avais énormément de mal au début mais ma motivation était bel et bien là, j’ai persévéré, je me suis accrochée, souvent forcée et j’y ai vraiment pris goût et vite progressé. De 2 km parcourus difficilement en 20 minutes, je suis assez vite passée à environ 4 km en 30 minutes puis environ 6 km en 45/50 minutes… Je courais 3 fois par semaines pour maigrir vite. J’ai réussi à perdre près de 10 kg grâce à ce combo rééquilibrage alimentaire + course et j’ai vu mon corps changer. Et mon mental aussi !!! Aujourd’hui j’arrive à courir plus d’une heure et je cours à 9 km/H en moyenne. Je passe toutefois parfois des mois sans courir… surtout l’hiver… mais quand je m’y remets je suis toujours à fond.

super fivette combat pma mental reussite determination perseveranceLa reprise de la course dès avril 2018 a été tellement bénéfique pour mon mental, mon moral, ma perte de poids ! J’ai finalement réussi à perdre 7 kg ! Au début, c’était un peu une forme de « fuite », un moyen d’oublier la PMA en me concentrant sur autre chose, ma forme, ma perte de poids. Et puis dans mon esprit, j’ai très vite lié la course et la PMA. Je me sens plus forte. Je suis fière de moi, je peux le dire. Personne n’aurait cru, il y a 3 ans, que je serais un jour capable de courir 45 minutes, 1h ou même 1h30 (mon record !). Personne, surtout pas moi ! La motivation, la persévérance, la volonté me poussent à courir, à me dépasser. Je me fixe des objectifs et prends du plaisir à les dépasser. Et j’adore ça, on devient vite « accro », on ressent le besoin d’aller courir… Pour se vider la tête, dépenser des calories pour maigrir ou maintenir son poids, se sentir sereine et apaisée. C’est utile dans la vie de tous les jours (avec le stress du boulot par exemple) et aussi dans le parcours de PMA. Sans un mental fort, je n’aurais probablement pas vécu notre premier échec de FIV de la même façon (je vous raconterai tout sur notre 1ère FIV dans un prochain article). Si vous ne vous sentez pas « sportive », incapable de vous lancer dans un sport, oubliez ça tout de suite et croyez en vous ! On est toutes capables de beaucoup de choses avec de la motivation, de la volonté, de la persévérance ! Surtout pour notre futur bébé… Et notre bien-être est primordial dans le parcours de PMA. Osez, essayez, persévérez ! Vous vous étonnerez vous-même et ne le regretterez pas. Vous serez fière et vous sentirez plus forte.

On peut dire qu’en avril, j’ai vraiment débuté la course vers la FIV…  vers la maternité… Avec plein d’espoir. J’y crois, nous allons gagner ce combat et tenir un jour notre bébé dans nos bras ! Bientôt, je l’espère.

 

2 réflexions au sujet de “La course… vers la FIV !”

  1. Je me reconnais dans ton histoire de la course à pied. Je l ai débuté il y a 2 ans et j ai bien progressé (Pas autant que toi). Et j ai un peu lâché depuis quelques mois. Ton article me donne envie de m y remettre. Il fait un peu moins chaud ça devrait le faire. Ça me fera penser à autre chose et surtout me sentir fière de moi.

    J'aime

    1. Coucou ! C’est super si ça te redonne envie ! Oui tu as raison tu pourras te vider la tête, te sentir plus forte et fière de toi ! et moins stressée, en meilleure forme pour vivre ce parcours si éprouvant !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.