Mon parcours

TEC 1 reporté, cause endomètre pas assez épais…

Rappelez-vous, mardi je vous confiais mes craintes pour ce nouvel essai… Craintes qui concernaient un éventuel échec. Car l’échec est toujours possible, on l’a toujours en tête. Comme j’ai une bonne réserve ovarienne et que j’ai très bien répondu à la stimulation de juin, je n’ai pas imaginé une seconde que cette fois le traitement pourrait poser problème… Je me concentrais sur le résultat du transfert. J’ai vraiment réalisé hier que tout peut déraper à chaque étape du protocole… Avant je n’y pensais pas. Je suis tombée de très haut. En une journée toutes les émotions m’ont traversé l’esprit… Mais revenons sur les 3 derniers jours…

Mercredi 19 septembreC’est une bonne journée, je me sens bien et confiante. Je mange avec mes parents le midi et je vais courir le soir, une bonne séance (6 km en 37 minutes) qui me fait du bien. Juste après ma séance, je fais mon injection (oups je saigne… pas douée la fille…) et je regarde Le Meilleur Pâtissier. Cette émission me donne toujours envie de me mettre à la pâtisserie et en fait rien ne se passe jamais… Je ne dépasse pas l’intention lol.

Jeudi 20 septembreBAD MOOD… Je ne me sens pas en forme, je n’ai pas trop le moral, c’est à n’y rien comprendre… UP and DOWN… Les Pmettes se reconnaîtront là. On devient un peu lunatique pendant les traitements ! Ce n’est pas de ma faute chéri lol… Je pense à l’échec. J’ai peur, ça me stresse, j’ai hâte que tout ça soit derrière nous. J’ai hâte d’avoir eu mon 1er contrôle pour connaître enfin la date du transfert ! FINGER CROSSED… Je ne pense qu’au transfert… ça tourne en boucle dans ma tête.

hopitalVendredi 21 septembreJour J, 1er contrôle (échographie et prise de sang). Je pars de chez moi à 6h direction Poissy. Je me sens bien, pleine d’espoir, impatiente de connaître la suite… Je ne me pose pas du tout de question sur l’efficacité du traitement car j’ai très bien répondu au traitement lors de ma 1ère FIV et je sens que ça travaille, j’ai mal aux ovaires (côté droit)… Tout ce que je veux c’est connaître la date du transfert ! J’ai tellement hâte… Merci les bouchons, merci la pluie, je mets 1h45 pour arriver à l’hôpital. Je vais faire ma prise de sang, je passe rapidement car je ne suis que la 2ème patiente à attendre. Ensuite, direction le sous-sol de l’hôpital de Poissy, direction le service de PMA pour faire mon échographie de contrôle. Ce moment tant attendu !

Je suis reçue par un médecin interne que je ne connais pas encore. Elle n’est pas très douce lors de l’examen… Elle me dit que je réponds bien au traitement, que j’ai déjà un très beau follicule de 17 mm sur l’ovaire droit ainsi que plusieurs petits follicules. Elle me dit que l’endomètre est encore un peu fin. Les instructions pour la suite sont les suivantes : injection de Gonal le soir-même et le lendemain (donc aujourd’hui, samedi) puis injection d’Ovitrelle dimanche 23/09. Ensuite, je dois revenir faire une prise de sang de contrôle jeudi et… Ah non ! De cette façon le transfert tomberait le dimanche 30 septembre (service PMA fermé).

Bon, du coup, je ne dois faire qu’une injection supplémentaire de Gonal le soir-même, l’injection d’Ovitrelle pour déclencher l’ovulation aujourd’hui samedi 22/09, prise de sang de contrôle le mardi 25/09 et, si les résultats sont bons, transfert le samedi 29/09 ! Elle me dit de rester joignable, comme d’habitude, entre 12h et 14h car selon les résultats de ma prise de sang, le traitement peut évoluer… Elle m’informe aussi que mon chéri va devoir se déplacer au service de PMA pour déposer en mains propres, avec sa pièce d’identité, le consentement signé. Sans ce consentement, pas de décongélation de l’embryon donc pas de transfert ! On habite loin du centre de PMA, ce n’est vraiment pas pratique de se déplacer juste pour déposer un papier signé… Mais bon, tant pis, c’est comme ça ce n’est pas très grave. Le plus important c’est que je connais enfin la date du TRANSFERT ❤ samedi 29 septembre notre mini nous sera dans mon bidou bien au chaud ! Joie, espoir, bonheur, impatience ❤

Toujours le vendredi 21 septembre, à 13h57 (à peu près) : de retour au boulot, je me dis « cool, il va être 14h, pas d’appel de la PMA, les résultats de la prise de sang doivent être bons, c’est parti pour un transfert samedi ! ». ET BIM… Mon portable sonne et je reconnais le numéro qui s’affiche… C’est la PMA… Mon cœur bat tout d’un coup trop vite… Le médecin qui m’a reçue le matin même m’explique qu’il n’y aura finalement pas de transfert, que je dois arrêter le traitement car l’endomètre est vraiment trop fin. Nos 2 embryons sont de « très bonne qualité », il faut réunir toutes les conditions de réussite, ce serait dommage de les « gâcher » avec un endomètre trop fin (l’endomètre a un rôle majeur, il reçoit l’œuf fécondé –> nidation et permet la poursuite de la grossesse). A ce stade, même si on fait évoluer mon traitement, on n’est pas sûrs de « rattraper le coup » donc il vaut mieux tout arrêter et revoir ma gynéco pour tenter un autre traitement lors d’un prochain cycle… Elle me demande si je comprends leur décision. Oui je comprends. C’est la meilleure décision à prendre mais c’est tout de même difficile… Un gros coup de massue… Encore…

pleurer fiv desespoir pmaJe fonds en larmes. Je me dis que décidément, ce combat est encore plus compliqué que ce que je croyais… Je venais de prévenir mon chéri et ma maman pour la date du transfert… J’allais devoir les rappeler pour leur dire qu’il n’y en aura pas finalement… On va de déception en déception depuis 20 mois maintenant… C’est trop dur ! J’ai l’impression de sombrer. Heureusement que je ne suis pas seule et que ma Katia adorée est là pour me réconforter et me faire un câlin… Elle a l’air aussi abasourdie que moi… Emma aussi est toujours là pour me soutenir, me faire un câlin de réconfort. Mes ami(e)s, mon chéri, ma famille, mes Supers Pmettes sont une force. Je n’y arriverais pas sans vous tous… Super chéri ne comprend pas. Il est aussi déçu, dégoûté, abasourdi que moi et me demande pourquoi mon endomètre est trop fin… Si je le savais…

Je reprends mes esprits et appelle à maintes reprises le secrétariat de ma gynéco pour avoir un rdv le plus rapidement possible… J’avais prévu un rdv le 8 novembre mais je ne me sens absolument pas la force d’attendre tout ce temps… J’avais tellement mais tellement d’espoir de tomber enceinte avant 2019… Maintenant j’en doute. Je doute de tout. Je me sens trop fragile pour supporter ça si ça se répète encore et encore… Je réussis à avoir le secrétariat qui n’a aucun rdv à me proposer avant le 8 novembre. On me conseille de rappeler la PMA directement pour essayer d’avoir un créneau d’urgence… J’ai de la chance, j’arrive à les joindre au bout de 2/3 tentatives et je tombe sur quelqu’un de vraiment gentil qui me donne un rdv jeudi 27/09 à 17h. Je suis un peu soulagée, mon cœur est un peu moins serré. Mais au fond de moi il y a comme une nouvelle déchirure…

coeur brise fiv pma

Bilan : avais-je raison d’avoir peur parce que j’étais trop optimiste ? La peur est légitime et n’enlève rien à notre courage. Tout ce qu’on vit en PMA est source de stress, de doutes et de peur.

On n’est jamais sûrs de rien. On ne contrôle jamais rien. On tombe souvent de haut. Mais on se relève. Je me relève encore une fois et je me raccroche à ce rdv de jeudi. Je veux des réponses, un nouveau traitement plus efficace et j’espère de tout mon cœur pouvoir relancer la machine sur mon cycle d’octobre.

L’attente devient de moins en moins supportable. Je ne baisse pas les bras mais j’ai mal. Je reste optimiste, on aura notre bébé. Mais quand ? Après combien de tentatives ? De déceptions ? D’injections ? De rdv à l’hôpital, à 65 km de chez nous ? Après combien de litres de larmes versées ? Après combien de nuits presque blanches ? Pourquoi nous ? Je voudrais ne plus me poser cette question et je pensais avoir dépassé ce stade mais à chaque nouvelle épreuve elle revient et me hante… 

11 réflexions au sujet de “TEC 1 reporté, cause endomètre pas assez épais…”

    1. Oui c’est exactement ça, j’ai l’impression que rien ne se passe « comme prévu » depuis 20 mois maintenant et qu’on accumule les déceptions… Mais je sais que c’était la meilleure décision je m’accroche au rdv de jeudi ! merci ❤

      Aimé par 1 personne

  1. J’imagine combien vous devez être déçus… Mais ça n’est que partie remise et finalement c’est rassurant aussi de voir que vous êtes entre de bonnes mains et qu’ils ne font pas n’importe quoi avec vos embryons. Mais cette attente interminable… je sais, il y a des jours ou c’est invivable. Plein de courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ❤ je suis pressée d'être jeudi et en même temps j'ai peur de ce que pourrait me dire la gynéco… et s'il y avait encore quelque chose qui ne va pas ? J'essaie de ne pas trop y penser… 😦 c'est dur

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.