Mon parcours

Un triste « anniversaire » : 2 ans d’essai bébé

2 ans ou 24 mois ou 730 jours d’attente

couple peur pma fiv

Voilà, ça fait 2 ans aujourd’hui. 2 ans ou 24 mois ou 730 jours que j’ai arrêté la pilule. On ne va pas souffler de bougies. Il n’y a rien à célébrer. C’est un triste anniversaire. Certains diront peut-être : « Deux ans, c’est tout ? ». Deux ans d’essai bébé et un an de PMA c’est déjà trop long et difficile quand on rêve de devenir parents.

Deux années qu’on attend une grossesse, qu’on espère chaque mois, qu’on enchaîne les déceptions, qu’on souffre de ne pas pouvoir donner la vie, qu’on assiste au bonheur des autres, qu’on se demande quand viendra notre tour et s’il viendra un jour… On entre dans la troisième année d’essai bébé. Je ne l’aurais jamais imaginé. Je n’aurais jamais imaginé vivre ce foutu combat… Non, ça ne devait pas se passer comme ça…

Au bout de 2 ans, certains couples commencent juste à s’inquiéter, à consulter un spécialiste de la fertilité. Certains couples sont en plein bilan d’infertilité primaire. Certains couples viennent d’apprendre qu’ils sont obligés de passer par la PMA. Certains couples ont peut-être obtenu une grossesse « miracle » malgré des soucis. Certains couples ont connu une ou plusieurs fausses couches, peut-être dues aux soucis jusqu’alors méconnus. Certains couples veulent vite savoir, d’autres sont dans le déni ou la patience, la foi. Quelle que soit notre situation, nous vivons le même combat et nous sommes toutes et tous remplis de courage, d’espoir et d’amour.

questions inquietude stress pma fivChacun son parcours. Nous, on a décidé d’agir très rapidement, on voulait savoir. Je ne suis pas patiente et je me suis vite inquiétée, j’ai écouté mon instinct qui me disait que quelque chose n’allait pas. Il faut être acteur de son parcours et j’en ai encore plus conscience aujourd’hui. J’ai changé de gynécologue, ne trouvant pas une oreille attentive à mes inquiétudes. Je l’aurais fait plusieurs fois si nécessaire. J’ai trouvé un gynécologue très professionnel et très à l’écoute, qui nous a fait gagner un temps précieux. Je n’ai aucun regret aujourd’hui puisque ça fait un an qu’on est en PMA.

Quand le chemin vers la maternité s’avère être long, compliqué et douloureux

IMG_2341L’attente est difficile quand on a ce désir fort d’être parent, même sans être en PMA. Je me rappelle cette déception, qui était déjà là chaque mois quand mes règles arrivaient, même avant la PMA. Bien-sûr au début on ne se dit pas qu’on a un problème, on a envie de croire que ça viendra avec du temps… On se dit qu’on est jeunes et en bonne santé, aucune raison d’être infertiles. Surtout quand personne de notre entourage ne vit la PMA. Pas nous. Pitié !

Plus les mois passent et plus c’est compliqué moralement. Puis un jour tu sais que quelque chose cloche, tu le sens au fond de toi… Quand ça se confirme, ton monde s’écroule et débute alors un combat infernal qui te bouffe la vie jour après jour… Et tu vois ton rêve s’éloigner doucement.

peur fear fiv pmaTu meurs de peur de ne jamais y arriver et de ne pas être assez fort(e) pour subir tout ce qui t’attend. Mais tu retrouves de l’espoir face aux médecins confiants. Et puis chaque échec te brise, te met à terre et tu ne sais pas comment tu vas te relever, continuer ta vie, continuer de te battre pour ton rêve, continuer à sourire. Mais t’as pas le choix. Si tu n’essaies pas encore et encore tu le regretteras… On te dit « je sais pas comment tu fais », « tu es forte et courageuse ». Si vous saviez… Je suis obligée, j’essaie d’être forte et courageuse mais je n’y arrive pas toujours. Je n’ai pas le choix. Je subis tout ça.

Je perds un peu plus de joie, de moi-même à chaque fois que je vois mon rêve s’éloigner. Je suis toujours debout mais je ne sais pas comment, je ne sais même pas si ce put*** d’enfer finira un jour… Je peux juste espérer et me battre. Au milieu des larmes, de mon cœur brisé, de toutes les questions, des doutes, de la souffrance physique et morale je suis encore debout et je ne sais pas comment. Au milieu des injections, des médicaments, des effets secondaires, des allers/retours à l’hôpital, des prises de sang, des échographies les pattes en l’air, des examens, de l’attente, des mauvaises nouvelles… Je suis encore debout et je ne sais pas comment. Et en même temps, quand je vois le parcours de certains couples, les horreurs vécues, l’attente qui se compte en années… Je me dis « mais de quoi te plains-tu ? il y a pire ». Oui, il y a pire et justement ça fait peur…

 

coeur brise pansement pma couple fiv2 ans, 24 mois ou 730 jours que je veux simplement être une maman, la chose la plus naturelle qui soit. Est-ce qu’un jour on aura droit au bonheur de devenir parents ? J’espère que notre combat vaut la peine. J’espère que je serai un jour maman. J’ai toujours eu cette envie, ce besoin en moi. La PMA nous change, nous marque, nous blesse. La blessure est profonde et sa cicatrisation incertaine.


Je me répète que la PMA fera de moi une maman… Je l’espère de tout mon coeur.

J’ai perdu des batailles mais pas la guerre… J’ai perdu des batailles mais pas la guerre.

bebe love amour pma fiv

5 réflexions au sujet de “Un triste « anniversaire » : 2 ans d’essai bébé”

  1. C est le combat que la vie a choisit de nous mettre Dans les pattes !! On doit l affronter , pas le choix ! Alors , faut continuer a se battre et en esperant que le combat que l on mette ne soit pas vain ..

    Aimé par 1 personne

    1. oui exactement… la vie nous inflige des épreuves difficiles et injustes on doit se battre, ne jamais abandonner malgré les embûches, les échecs, déceptions… et espérer qu’on aura notre récompense, la plus belle qui puisse exister, notre bébé ❤

      J'aime

  2. Joli cadeau d’anniversaire de mon Chéri, il est prêt à avoir un bébé. C’était il y a 2 ans 1/2, mon anniversaire d’infertilité est donc le même que le mien. Mais quelle idée débile on a eu ! Comme vous, on continuera de se battre pour ne pas avoir de regret mais p**** que c’est dur parfois.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.