Mon parcours

FIV 1/TEC 2 – Journal de bord – Partie 2 – Les 3 rdv de contrôles

FIV1/TEC 2 – Une semaine sous le signe du stress & des doutes

Lundi 21 janvier – Jour 13 – Contrôle n°1 – Un mot : inquiétude 😦

prise de sang fiv pmaJour J. Jour du contrôle. Peu de sommeil, du stress, une dispute avec Super chéri avant de partir à cause de la fatigue et de l’inquiétude, le trajet en silence et dans les larmes pour moi. Marre de tout ça… On part à 6h15, on arrive à 8h à Poissy, je poirote jusqu’à 8h30 pour ma prise de sang. La femme qui me la fait est très gentille mais me fait mal (d’ailleurs j’ai un joli bleu ensuite). Direction l’échographie. J’ai rdv dans la salle n°1, pas la même que d’habitude. Je ne connais pas la sage-femme qui a l’air gentille mais qui me fait penser à ma prof de philo du lycée… Elle a l’air perchée… « Vous avez des soucis d’endomètre ? ».

super fivette pma triste désespéréeTHE question. Je lui explique que j’ai déjà eu une annulation de transfert en septembre, qu’on a changé de protocole etc. Elle me fait l’écho et m’annonce que j’ai un « bel endomètre », d’un « bel aspect » mais trop fin (6.5 mm). J’ai envie de pleurer mais je me retiens. Par contre, j’ai deux beaux follicules, mon cycle n’est pas bloqué malgré Provamès…

Elle me dit que ça c’est plutôt positif car je vais produire de la progestérone naturellement. Je dois revenir mercredi à 9h pour un second contrôle. En attendant je poursuis mon traitement mais je dois mettre provamès par voie vaginale. Elle n’a pas l’air inquiète. Moi j’ai la trouille. Avant de partir je vais aux toilettes et je m’effondre. Peur d’une annulation de transfert…

Mardi 22 janvier – Jour 14 – Un mot : anticipation

pma fiv neige stressIl neige. Je stresse pour notre rdv de demain. J’ai peur que le transfert soit annulé… Et j’ai peur qu’on ne réussisse même pas à aller au rdv. Poissy est à 65 km de chez nous. Je préfère qu’on prenne une chambre d’hôtel près de l’hôpital, qu’on galère ce soir mais qu’on ne loupe pas le rdv demain… Il faut toujours anticiper. Du moins ce que l’on peut anticiper. C’est à dire pas grand chose…

Niveau symptômes : mal au ventre, à l’estomac, fatigue, irritabilité (due au stress aussi je pense) Ô joies de la PMA ! On dort dans un « Appart Hôtel » situé à 4 km de l’hôpital. On met 1h pour arriver, en partant à 20h30. C’est cher pour ce que c’est… Très rudimentaire. La colonne de douche est cassée, il n’y a qu’une serviette de toilette pour 2, très peu de pression sous la douche… Mais bon c’est propre et le lit est confortable. 122 euros la nuit, le prix de la « tranquillité ».

Mercredi 23 janvier – Jour 15 – Contrôle n°2 – Un mot : rebelote !

Je dors bien mais stresse énormément dès mon réveil… On arrive au labo pour ma prise de sang à 8h30, il n’y a personne, je passe immédiatement. Je donne mon autre bras car j’ai un bel hématome sur le bras gauche. La dame qui me fait la prise de sang me dit que j’ai un superbe tatouage. Aïe elle me fait mal… J’ai l’impression que je supporte de moins en moins bien les prises de sang…

On s’installe dans la même salle d’attente que lundi. Il est 8h40. A 9h personne ne vient nous chercher. Mon chéri me demande si c’est bien dans la salle n°1 ? Lundi, le médecin nous a dit « je vous revois mercredi à 9h » sans précision… Je me renseigne auprès du secrétariat. A priori il n’y a personne dans cette salle aujourd’hui pour faire les échographies, il faut aller en salle n°2, de l’autre côté du service… On y va mais on nous dit que non, que c’est bien en salle n°1. Merci pour les infos claires et précises…

pma fiv pitie souhait voeuEnfin, à 9h20, une jeune femme m’appelle. Elle se présente, elle est « juste échographiste », pas spécialiste de PMA. Elle me fait l’écho, compte les follicules, fait une drôle de tête, fronce les sourcils… Je lui demande s’il y a un problème, si mon endomètre a assez grossi… Elle me dit qu’elle a eu des difficultés à trouver mon ovaire droit mais qu’elle le voit maintenant, que mon endomètre est à 7.2 mm, que j’ai deux beaux follicules. J’ai l’impression qu’elle croit que je dois faire une ponction donc je lui dis que c’est pour un TEC…

Elle me répond qu’elle ne peut répondre à aucune de mes questions, qu’elle fait un compte-rendu car elle est juste « sage-femme échographiste », que ses collègues m’appelleront dans l’après-midi pour la suite… Super. Je fais 65 km aller/retour, je suis stressée et inquiète et je repars sans explication. Je suis vraiment saoulée de ce mode de fonctionnement, de ce « suivi »… On remplit et dépose le formulaire de consentement pour la décongélation de l’embryon car on est tous les deux présents.

On pense que ce sera bon, qu’on aura la date de transfert lors de l’appel puisque pour mon TEC1, mon endomètre était à 7.3 mm le jour du contrôle et que le transfert avait pu être programmé… Mais bon, je dis à mon chéri que je m’attends à tout, que je ne me réjouirai que quand j’aurai leur appel… Et j’avais raison !

controle transfert embryon congele fiv pma« Bonjour Melle. X, M. X de la PMA de Poissy je vous appelle pour caler votre prochain rdv de contrôle ». WHAT ?! Un 3ème rdv de contrôle car mon endomètre est encore un peu trop fin… Trop fin ? Alors que pour le TEC1 il était à 7.3 mm quand on a programmé le transfert ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Que la dernière fois, le transfert a été fait trop tôt ? Que mon endomètre était trop fin pour optimiser les chances de réussite ? Mes questions dérangent Monsieur qui me répond sèchement que non… Que ça n’a rien à voir. Hey ho c’est mon corps, mon embryon, j’ai le droit de poser des questions quand même… Bref, rdv de contrôle n°3 vendredi 25 janvier à 8h50 en salle n°1. Super chéri est aussi saoulé que moi. Cette fois j’irai seule au rdv…

Vendredi 25 janvier – Jour 17 – Contrôle n°3 – Un mot : stress

prise de sang pma fiv bleu combatJe pars toute seule au rdv de contrôle cette fois. Je suis très stressée. J’essaie de me dire que cette fois on aura une bonne nouvelle, une date pour le transfert. Mais je ne peux m’empêcher de me dire que tout peut arriver. Je pars à 6h40, j’arrive à 8h10 à Poissy. Je poirote jusqu’à 9h pour la prise de sang… Je tends les deux bras et dis à la dame que je ne sais pas quelle est la meilleure option vu que j’ai des bleus des deux côtés suite aux pds de lundi et mercredi, et à droite c’est même douloureux… « Oh ma pauvre… Vous pensez qu’il y aura encore un autre contrôle ? Si oui je vous piquerai les mains la prochaine fois… ». Ah non pitié pas un autre contrôle… Elle me pique sur le bras gauche mais un peu plus loin pour s’éloigner de l’hématome.

Je suis reçue tout de suite pour l’écho, par une sage-femme que je ne connais pas encore « Vous aurez fait tout le service cette semaine ! » Oui, c’est super, mais je m’en serais bien passée… Ce serait bien d’avoir un vrai suivi, de revoir la même personne… Mais bon elle est vraiment agréable et rassurante. Elle voit que je suis très inquiète, mes larmes coulent avant même qu’elle débute l’écho… Je lui confie mes inquiétudes. Elle me rassure : avec ce type de protocole, on est assez « flexible », on peut faire les transferts à partir de 7 mm pour l’endomètre mais on n’est pas « pressés » on a le temps de faire mieux évoluer l’endomètre si on le veut… Là, mon endomètre est à 10 mm ! C’est super bien ! On programme le transfert pour jeudi 31 janvier à 12h. Je débute la progestérone ce soir (2 matin et 2 soir) et continue Provamès par voie vaginale (1 matin et 1 soir) et Torental par voie orale.

guerriere pma transfert embryon congele fiv

Je repars soulagée. Enfin une bonne nouvelle. Il faut maintenant croiser les doigts pour que Super brybry soit fort et que la décongélation se passe bien ! Et oui, à ce stade, rien n’est encore gagné. On croise fort fort les doigts.

Sois fort Super brybry on t’aime déjà !

4 réflexions au sujet de “FIV 1/TEC 2 – Journal de bord – Partie 2 – Les 3 rdv de contrôles”

  1. Le parcours pma est déjà tellement difficile alors je n’ose imaginer lorsqu’il faut rajouter des km de route pour des rdv qui dure 5min montre en main avec peu d’infos. Écris vite la suite, tu me tiens en haleine. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ça me rappelle le parcours pour mon dernier transfert, à Reims il n’y a pas de sage femme mais 4 gynécologues donc on ne voit jamais les mêmes. Entre ceux qui sont froids et qui nous parlent pas, ceux qui nous annoncent un problème que l’on a pas ou celle qui parle à voix haute de votre cas sans vous parler à vous.. Bon courage.

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui ce n’est pas évident de se sentir un peu seule et incomprise alors qu’on sait que les équipes médicales gèrent notre « cas » mais on n’a pas le suivi qu’on aimerait en pratique… Merci

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.