Mon parcours

Rdv de suivi du 4ème mois : erreur de sexe… mais tout va bien !

Des projets plein la tête avec notre fille et notre garçon

fille et garcon jumeaux grossesse pma fivSuite au rdv à Necker, on était sur un petit nuage et évidemment je n’ai pas pu résister, j’ai commencé des achats pour fille et garçon… ça fait tellement de bien de se projeter avec nos futurs bébés, qu’on aime et qu’on attend depuis longtemps. Le sexe du bébé ça compte, ça permet de le « personnifier » en quelques sortes, ça rend la grossesse beaucoup plus concrète surtout quand on n’a pas un ventre encore trop rond et qu’on ne sent pas encore les bébés bouger… En plus j’ai toujours rêvé d’avoir une petite fille depuis que je suis toute petite. Ma petite poupée… Ma petite Mila (ce prénom résonne en moi depuis longtemps). Mila et Alessio, nos bébés miracles d’amour, ça sonne bien non ? Je pouvais enfin imaginer notre famille, imaginer la décoration des chambres, les vêtements et accessoires qu’on allait acheter… Magique ! Du rose ET du bleu (oui c’est cliché).

 

 

9 mai 2019, 16+5SA, rdv de suivi du 4ème mois : des bébés en pleine forme… et des zizis !

Le jour du rdv de suivi du 4ème mois est arrivé. Je suis malade depuis 3 jours (gastro et sinusite), vraiment pas en forme en ce moment… Toujours un peu de stress le jour J. Cette fois, ma maman et mon chéri sont présents. Rdv prévu à 17h40. Sms envoyé à mon chéri à 17h30 pour savoir où il est… Il part à peine du boulot ! Ma mère doit arriver vers 18h. Heureusement, mon gygy est en retard…

Finalement tout le monde arrive à temps. Super gygy nous appelle à 18h30. Ce rdv je ne le sens pas très bien. Je ne m’attends pas à une nouvelle triste ou grave mais depuis quelques jours, je me dis « j’espère qu’elles ne se sont pas trompées sur les sexes à Necker ». Je demande tout de suite au gygy s’il a reçu nos résultats de la pds trisomie (ça me stresse aussi), ayant fait la pds le 24 avril. Il me dit que non. Ah, en fait, peut-être que si, il a reçu un courrier aujourd’hui… Il l’ouvre et c’est notre résultat. Tout va bien, rien à signaler de ce côté là, tout est normal ! Ouf. Je manque de pleurer de soulagement. Il lit le compte-rendu de Necker. Il est persuadé que c’est uniquement une grossesse naturelle et que le transfert d’embryon n’a rien donné… J’ai du mal à y croire…

 

twins boys jumeaux garçons grossesse pma fivOn passe à l’examen. D’abord examen du col. Tout est normal. Puis écho en présence de mon chéri et de ma maman. Les bébés bougent énormément comme d’habitude ! Ils ont bien grandi. Apparemment ce sont 2 garçons… Le gygy voit 2 zizis. Il est étonné que Necker ait indiqué garçon et fille… Pour lui il n’y a pas de doute, ce sont deux garçons. Je deviens toute blanche, je suis muette d’un coup… Me voyant si mal, il regarde dans tous les sens, essaie de faire bouger les bébés à la recherche de la « foufoune perdue » (lol, un peu d’humour), dit que c’est peut-être le cordon qui cache le sexe… Il semble quand même plutôt sûr de lui… Même s’il nous dit qu’il confirmera ça lors de l’écho T2 morpho (fin juin). Perso je ne vois ni foufoune ni zizi. Je ne trouve pas qu’on voit bien surtout le sexe… Je vois bien deux bébés, les têtes, les corps, les jambes, les petits pieds… Mais les sexes… Nada ! On pourrait me faire croire n’importe quoi lol…

 

choc deception pma grossesse fiv jumeauxJe suis déçue… Triste… C’est un vrai choc pour moi. Oui, je le dis, c’est ce que je ressens, je suis honnête… Biensûr je suis très heureuse d’être enceinte, très heureuse que mes bébés soient en bonne santé, c’est le principal. Mais je vois mon rêve d’avoir une petite fille s’écrouler alors qu’on m’y a fait croire et que je me suis projetée depuis quelques semaines. C’est dur à digérer. Ce sera probablement ma seule grossesse, mes seuls enfants, je dois faire le deuil d’avoir ma petite Mila. Je ne me voyais pas avec deux garçons… Vraiment pas. Et la relation d’une mère avec sa fille et son fils ce n’est pas pareil. Ce n’est pas la même maternité. Je me faisais une joie de connaître les deux relations. Je dois digérer cette nouvelle…

 

Et puis du coup, il n’y a plus de certitudes concernant ma grossesse. Peut-être que finalement c’est bien notre embryon J5 qui s’est divisé en 2. Ou peut-être qu’il y a tout de même une grossesse naturelle ET le transfert d’embryon… On en saura plus à la naissance… Si ce sont de vrais jumeaux ou pas… Suspens… Bon, ce n’est pas important au fond. Ce sont nos deux bébés miracles quoiqu’il arrive. Attendus, désirés, aimés depuis 2 ans.

 

amour grossesse jumeaux bebes fiv pmaQuand je regarde les petits vêtements de fille que j’ai déjà achetés ça me fait un pincement au cœur (du coup je garde tout pour ma sœur qui n’est pas encore maman…). Mais ça ne change rien à l’amour que je porte à mes bébés. Au bonheur que je ressens à l’idée de les porter, de les mettre au monde, de les voir pour la 1ère fois, de les serrer, de les câliner, de les couvrir de bisous, de les aimer, de les voir grandir… Non ça ne change rien, ça ne fait pas de moi une mauvaise personne ou une « ingrate ». En discutant avec pas mal d’anciennes Pmettes et de femmes enceintes ou mamans ça m’a rassurée car je ne suis vraiment pas la seule à ressentir ça. Et puis les erreurs de sexe sont très courantes finalement. Ma mère a connu ça quand elle m’attendait ! On lui avait dit que j’étais un petit garçon, elle était super heureuse et à l’écho suivante, paf, non c’est une fille… Mesdames et Messieurs les médecins svp, réfléchissez à deux fois avant d’annoncer avec « certitude » le sexe de bébé… La déception peut être forte en cas d’erreur. Et puis nous on n’y connaît rien, on fait évidemment confiance aux spécialistes…

 

Un début de grossesse pas tout rose…

Bon il faut dire aussi que les hormones décuplent un peu mes réactions en ce moment. Je suis si mal depuis le début de la grossesse que je commence à déprimer et que j’ai la larme facile depuis quelques jours. Alors, non, je n’ai pas eu de nausées (à part à de rares moments) et je n’ai vomi qu’une seule fois mais j’ai eu d’autres symptômes très pesants au quotidien. Fatigue intense, aucune énergie, des vertiges et malaises (type malaise vagal), impossibilité de rester debout longtemps et des maux de tête incessants. Sans compter les insomnies qui sont apparues il y a 3 semaines environ. Hier encore, avant d’aller au rdv gygy, je suis allée chercher des colis en point relais, j’ai failli m’évanouir à Gamm Vert et chez le fleuriste. Super…

 

malade grossesse pma fivJ’ai continué tout mon traitement PMA jusqu’à 15SA (3 mois complets) et en l’arrêtant je me suis dit que j’irai vite mieux. Je m’attendais à ne plus avoir ces maux de tête quotidiens (qui ressemblent fortement à des migraines, je suis une ancienne migraineuse suivie pendant des années par une neurologue et ayant été traitée par moultes traitements de fond ET de crise donc je sais de quoi je parle et j’y suis habituée…), à me sentir moins fatiguée, à avoir moins de vertiges. Demain, cela fera 2 semaines que j’ai arrêté mon traitement mais je me sens toujours aussi mal et ça me déprime. Je ne supporte plus les maux de tête qui me pourrissent la vie. Biensur le paracétamol n’a pas d’effet sur moi… Je pleure facilement. Chez SOS Médecin mercredi 8 mai (consultation pour gastro et sinusite) le médecin m’a dit que mon état était normal après presque 4 mois de prise quotidienne de tous ces médocs… Sans compter les traitements précédents depuis juin 2018. Je vis une chute d’hormones et c’est compliqué.

 

Et en plus je me sens coupable. Je suis heureuse d’être enceinte mais je suis mal depuis le début. J’ai hâte de me sentir mieux. Pas juste être en forme 2 jours et ensuite mal pendant 1 semaine… La grossesse ce n’est pas tout rose. Après le parcours de PMA on ne s’attend pas à ça. On se dit qu’on sera si heureuse d’être enceinte que peu importent les symptômes, le bonheur, la « plénitude » prendra le dessus. Et bah ce n’est pas toujours vrai. On a le droit de se sentir mal… Pour l’instant je ne sens pas encore mes bébés, mon ventre commence à peine à s’arrondir, je suis à 3 mois et demi de grossesse et je supporte surtout tous ces symptômes handicapants au quotidien… 

 

boulot complique pma fiv grossesseAu boulot, j’ai eu beaucoup d’arrêts et de congés, je suis rarement là. Je me sens coupable à chaque fois. Et en même temps je me sens tellement mal de façon générale que je n’ai qu’une hâte, c’est d’être arrêtée. Je n’ai plus la tête à ça ni la force. Mais voilà je me sens toujours coupable de me faire arrêtée. Je me sentais déjà coupable à cause de mes absences liées à la PMA, de mes arrêts liés à la PMA, maintenant je me sens coupable des arrêts liés à la grossesse. Je ne sais pas quand ce sentiment me quittera. Ce n’est pas facile à gérer. Puis tout le monde ne peut pas comprendre le parcours de PMA que l’on vit puis une grossesse issue de la PMA et qui plus est, une grossesse gémellaire. On a beau me répéter que ce n’est pas de tout repos de fabriquer 2 bébés, que ce qui se passe dans mon corps est fou, que la priorité c’est ma santé et celle des bébés… J’essaie de faire comme si de rien n’était mais je n’y arrive plus. Bref, c’est pas la joie moralement en ce moment. J’attends des jours meilleurs et je parle à mes bébés tous les jours, je leur dis que j’ai hâte de les rencontrer, que je les aime de tout mon cœur.

 

soutien amour pma fiv grossesse espoirJe tiens à finir cet article en m’adressant à toutes mes copines Pmettes qui sont encore en attente de leur miracle. Je pense fort à vous. Je vous envoie toutes mes ondes positives, mon soutien et mon amitié. Je souhaite que votre rêve se réalise. Que vous puissiez connaître tout ça. Le test positif, le cœur qui bat à la 1ère écho puis aux suivantes, le bébé qui grandit, les symptômes ou l’absence de symptômes, les préparatifs pour l’arrivée de bébé… Je n’oublie pas d’où je viens. Ne soyez pas blessées par ce que je livre dans cet article. Je mesure chaque jour la chance que nous avons d’attendre nos deux bébés miracles. Je les aime profondément et remercie la vie pour ça. Et je vous souhaite de le vivre.

5 réflexions au sujet de “Rdv de suivi du 4ème mois : erreur de sexe… mais tout va bien !”

  1. Je comprend ta déception sur le sexe. Quand je serais enceinte je crois que je préfèrerai ne pas savoir mais il reste à convaincre mon homme. Bon courage avec tes maux de tête ça doit être l enfer.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ! J’ai déjà un peu digéré la nouvelle… je mets de côté les petites affaires de filles pour ma soeur en espérant avoir une nièce un jour 😍 Pas évident de convaincre ton chéri moi je ne pourrais pas je suis trop impatiente et déteste ne rien contrôler lol… bisous 😘

      J'aime

    1. La nouvelle est digérée et je suis depuis le tout début de ma grossesse très heureuse et bel et bien consciente et reconnaissante de notre chance avec nos bébés miracles qu’on aime déjà si fort 💛 je te souhaite la même chose ainsi qu’à toutes les pmettes en attente de leur miracle

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.